Réaffirmer la place du français au Canada

En 2019, il y a 50 ans que le français est devenu une langue officielle du Canada. Mais la légitimité du français est remise en question dans diverses régions.

Il est temps de passer un message fort. Pendant la campagne électorale, demandez à vos candidats et à vos candidates de s’engager envers nos deux langues officielles.

Il y a 50 ans cette année que le français est devenu l’une des deux langues officielles du Canada. Or, en 2019, la place du français est en recul à plusieurs endroits et on entend à nouveau des voix s’élever pour dire que le bilinguisme coûte trop cher.

Après des années et des années d’infractions et de manquements à la Loi sur les langues officielles, après des décennies de manque de volonté politique de faire respecter cette loi, le Canada fait à nouveau face à des crises linguistiques.

Pourtant, la majorité des Canadiens et des Canadiennes croient à la valeur de nos deux langues officielles et comprennent que le français représente une valeur économique inestimable pour notre pays. Dans un récent sondage, 68 % des jeunes Canadiens et Canadiennes ont déclaré vouloir que les gouvernements investissent pour qu’ils aient plus d’occasion d’apprendre leur deuxième langue seconde.

C’est assez.
Il est temps de passer un message fort à
nos politiciens et à nos
politiciennes.

Durant cette campagne électorale, demandons que les candidats, les candidates et les partis
prennent position clairement et fermement pour l’égalité de nos deux langues officielles.

Demandons qu’ils s’engagent à agir pour freiner l’érosion de la place du français au pays et
mettre fin au non-respect de l’égalité de nos deux langues officielles.

Demandons qu’ils s’engagent à faire adopter une Loi sur les langues officielles modernisée,
une Loi faite pour le Canada de 2020, une Loi qui sera enfin respectée.